Amener des bactéries pour réensemencer sa flore intestinale

Un microbiote intestinal équilibré est garant de notre immunité. Et un bon système immunitaire est indispensable à notre santé ! 

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes, bactéries, virus, parasites, champignons, d’un environnement spécifique de l’organisme. Même s’il en existe plusieurs (au niveau de la peau et des poumons notamment), le plus important est le microbiote intestinal (surtout côlon et aussi intestin grêle).

Le microbiote intestinal joue un rôle dans les fonctions digestive, métabolique, immunitaire et neurologique (les intestins, notre second ou premier cerveau ?). Je prends systématiquement en compte la dysbiose, c’est-à-dire tout déséquilibre du microbiote, dans l’origine de certaines maladies notamment celles auto-immunes et inflammatoires.

Trois options se présentent pour ré-ensemencer notre microbiote : 

Une complémentation en probiotique 

Ce sont des souches choisies et triées sur le volet qui viennent réensemencer notre biote. En fonction des souches sélectionnées, de leur nombre, etc, l’efficacité des probiotiques peut varier. A noter, qu’ils ne sont effectifs que pendant le traitement, il est donc nécessaire de ne pas se baser sur cette seule stratégie.

Je préconise ceux de Natasha Campbell, qui est une femme médecin neurologue qui a dédié sa vie à étudier le microbiote pour aider son enfant atteint de l’autisme (il y a une forte corrélation entre nos intestins, 2ème cerveau, et certains troubles du cerveau dont les troubles du spectre autistique.) Et du fruit de ses recherches, elle a développé une gamme de probiotiques.

C’est une médecin, ce n’est pas un laboratoire ! 

Je conseille donc les probiotiques Bio-Kult « Advanced mutli Strain Formulation » (parfois la formule Candea pour les grosses candidoses). Il existe aussi une formule spécifique pour les enfants.

Site : https://www.bio-kult.com

Une alimentation riche en prébiotiques  

Notre microbiote représente 40 000 milliards de bactéries, soit 2 fois plus que le nombre de cellules de notre organisme (1 à 2 kilos de bactéries). Avec 3,3 millions de gènes, c’est 150 fois plus de gènes que le génome humain ! C’est véritablement un organe à part entière qui participe activement au maintien de notre santé physique et psychique. 

Le monde de nos bactéries est partagé en deux clans : les bonnes bactéries et les mauvaises bactéries. 

Notre microbiote peut s’améliorer si nous lui donnons la nourriture qu’il préfère, à̀ savoir, les prébiotiques. 

Ils sont les seules nourritures de nos bonnes bactéries, et donc de notre santé. 

Il existe cinq grandes familles de prébiotiques : 

  • les amidons résistants (ex : banane, haricot blanc, pois chiche, châtaigne, pain complet) 
  • les fructanes (ail, artichaut, oignon, topinambour, poireau, pissenlit) 
  • le béta-glucane (flocons d’avoine, pain d’avoine, flocons d’orge, son d’avoine, seigle complet) 
  • les fibres (sucres lents complexes des légumes, légumineuses, tubercules, fruits et fruits à coque)
  • les polyphénols (fruits secs, chocolat, épices, thé, noix, fruits rouges)

Les aliments lacto-fermentés 

Dans le commerce, on trouve de nombreux aliments lacto-fermentés : choucroute, cornichons, pickles, fromage, yaourts, pain au levain, pâte de miso, kéfir, kombucha…

Je préconise de consommer des aliments lacto-fermentés régulièrement, et s’il y a un trouble de l’équilibre bactérien, alors cela doit être inclus au quotidien. 

Les aliments lacto-fermentés sont des aliments, naturellement riches en bactéries lactiques, qu’on laisse macérer en l’absence d’oxygène (typiquement, dans de l’eau et du sel, donc un milieu en anaérobie). 

Les bactéries lactiques se nourrissent alors des sucres présents dans les aliments, les transforment en acide lactique, et prolifèrent ainsi. Ces bactéries lactiques sont très bénéfiques pour notre organisme. 

Cette fermentation lactique n’évoque pas le lactose du lait. Au bout d’un moment, lorsque la teneur en acide lactique atteint un certain seuil, un équilibre s’installe et la fermentation s’arrête. 

La conservation peut alors se prolonger plusieurs années.

Le site de référence : https://nicrunicuit.com

Pour aller plus loin

Et surtout travailler en adaptation parfaite avec VOTRE organisme pour privilégier VOTRE santé, le mieux est de réserver une consultation en cliquant ici.


Derniers Articles :

Poster un commentaire

Avertissement : aucune partie de ce site web n'est destinée à constituer un avis ou un traitement médical. Il est conseillé à toute personne désireuse d'établir un régime individualisé ou d'utiliser des cycles de jeûne de commencer par consulter son médecin. Il lui est également recommandé de rester sous surveillance médicale pour toute modification importante de son régime ou durant un jeûne.

© Naturalistic 2021. Conception : Pulse Communication

Suivez Naturalistic
Minimum 4 characters