Boycott du sucre pendant 1 mois – Starts NOW

C’est un peu fou de me dire que je mangeais trop de fruits. C’est physiologique, donc bon pour la santé, aussi le régime type frugivore me semblait une évidence. Mais des petits anges sur le chemin ont su me pointer du doigt, avec bienveillance, que peut-être… enfin à bien y regarder… j’étais grave accroc aux fruits, et par voie de conséquence, au sucre. Et certaines vérités sont importantes à dire…

Alors c’est vrai, oui, je fais rarement les choses à moitié, et oui, c’est vrai, j’aime faire de nouvelles expériences (si je ne suis pas sur terre pour vivre des expériences.. What am I here for??) … Donc me voilà à plonger dedans à mon tour ! Si tu me connais ou que tu me suis, tu sais que j’aime expérimenter… Aujourd’hui, je me lance un nouveau défi :

1 mois sans sucre !

Bonjour !

Oui, ça fait un bail, je sais. « Pas de nouvelle, bonne nouvelle ! », je n’ai pas mis la priorité sur mon blog ces derniers temps (mais y’a du changement dans l’air)

C’est quoi ce challenge?

J’ai décidé de passer un mois sans sucre. Sans sucre dans mon café quand j’en prends, sans banana bread, sans riz, sans lentilles (tout ça est rare, donc facile..), sans roquefort, et surtout : SANS FRUITS ! Sans les bonnes mangues d’Espagne de saison, sans raisin, sans figues… sans chirimoyas, sans les premiers kakis qui ne devraient plus tarder… Rien ! Nada, que dalle, walou ! Pas de sucre, fut-ce du fructose, du saccharose, du lactose, du glucose, maltose… OSE !

Pourquoi je me challenge?

D’une, comme je le disais, j’aime expérimenter. Ces expériences viennent enrichir mon travail de naturopathe.

De deux, ben… pour voir les effets sur moi, tout simplement.

De trois, car ça me fait un peu peur et je ne suis pas vraiment sûre d’y arriver. Si ça me fait peur : je le fais ! C’est ma nouvelle devise 🙂

De quatre, pour pouvoir vous partager cette aventure.

Plusieurs signes me font conclure qu’un break, un sevrage, peut être plus qu’utile, même si ce que je cite ci-après est multi-factoriel :

– Je suis souvent ballonnée … la malabsorption au fructose, ça existe.. certains chercheurs vont même à dire qu’environ 30-40% de la population y est sujette.. avec les conséquences que ça a sur mon microbiote. No comment. Et je ne ballonne pas après une salade de légumes 😉

– Je n’arrive plus à perdre de poids : malgré que j’ai depuis 7 ans « un régime sain » la majorité du temps, avec de vraies nourritures saines, bio, essentiellement crues, qui poussent dans la terre et sur les arbres, sans sodas, sans aliments sur-transformés, sans bonbons, etc.. ça ne veut plus descendre ! Loin de moi l’idée d’incriminer le sucre à outrance, et encore moins les fruits, mais comme j’ai déjà éliminé pas mal de « saloperies » de mon alimentation, je me dis qu’un mois sans sucre peut être une expérience plus qu’intéressante !

– J’ai toujours (toujours?) envie de manger des fruits 🙂 Littéralement… ! Et puis, une mangue en appelle une autre et quand je ne parle pas de fruits, je parle de fruitiers, et de verger, et .. et… et… « T’as pas un cageot de figues dans ta voiture ? » C’est doux, c’est bon, c’est facile à manger (hop, entre deux massages, entre deux rendez-vous, en voiture, en marchant), ça rappelle l’enfance.

Rassure toi, je ne vais pas t’inonder tous les jours de mails genre « Qu’est ce que j’ai mangé aujourd’hui? », ce n’est pas mon genre. Je publierai juste deux trois articles sur ce « sevrage » pour partager avec toi ce cheminement, comment je le vis, mes difficultés et mes béquilles, l’aspect émotionnel (oh le sucre… quelle douceur..) peut-être aussi que je viendrai parler un peu de physiologie et traiter des mécanismes de régulation du sucre dans l’organisme, parler de l’insuline, etc.. Puis je ferai le point en fin d’expérience. Si ça t’intéresse et que tu as des questions, je t’invite à me les poser en commentaire et je tâcherai d’y répondre, ça peut faire l’objet d’articles intéressants auxquels je n’aurais pas pensé.

Je précise aussi, que je ne suis pas en train de dire que je ne mangerai plus jamais de sucre de ma vie (no way), encore moins de fruits (impossible! ça je crois que c’est juste impossible LOL), je ne suis pas en train de dire que toi aussi tu devrais arrêter le sucre pendant un mois. Il n’y a aucune règle qui prévale pour tout le monde, et j’en ai bien conscience. Nous sommes tous uniques. Je viens juste dans cet espace partager cette expérience qui m’appartient et qui est réfléchie 😉 C’est un peu mon métier, après tout !

Ready? Allez, je mange ma dernière mangue #mangoloverforever et c’est parti !

Bon mois d’octobre !! A bientôt.

 

PS : avant que tu ne t’en ailles, j’aimerais savoir si toi aussi tu te reconnais dans ce que je viens d’écrire et si ça te parle? Si tu as des questions n’hésite pas. On se retrouve dans les commentaires.

PPS : Souhaite moi bonne chance

PPPS : Écrit-on « un pull sans manche » ou « sans manches », selon toi ? Je suis allée vérifier en écrivant cet article (merci Google). On écrit « un pull sans manches » parce que, par défaut, un pull a plusieurs manches – deux exactement. C’est pourquoi on écrit « une femme sans mari », parce que, en principe, elle n’en a qu’un à la fois. Ah ah ah !

14 réflexions au sujet de « Boycott du sucre pendant 1 mois – Starts NOW »

  1. J’ai fait cette expérience quatre mois l’automne dernier pour régler une petite résistance a l’insuline c’était assez facile!!!
    Mais laisser toute cette eau de coco m’a fait gentiment replonger …allez quelques fruits rouges …bref aujourd’hui ma diète s’est vraiment transformer et les fruits sont moins présents par rapport au légumes et zux noix et ça me va mieux…
    Bon courage à toi
    J’attends avec impatience tes retours bisous

    1. Coucou Livia,
      Merci pour ton commentaire. Wooo ! 4 mois ! en plein automne en plus! bravo !! je suis ravie de lire que c’était assez facile pour toi. ça ne veut pas dire que 1 mois le sera pour moi mais ça veut dire que c’est pas le bout du monde non plus 😉
      Est ce que ça a joué sur ta VB??
      Bises à toi

      1. Cela fait deux ans que ma vb va bien !!!plus de cailloux nada rien fini cet épisode douloureux et long…
        La c’était péri ménopause non stabilisé!
        Le jeune et les plantes le yoga des hormones et sans sucre ça aide

  2. Super ça me parle.
    Aussi je veux bien sucre..
    Et je vous souhaite une méga bonne chance..
    Pensées positives de soutien

  3. Ciao merci pour ton message et partage
    Bon mois sans sucre à toi
    Merci si tu nous voudra partager ton expérience
    Ciao
    Vanita

    1. Ciao Vanita, merci de ton retour. Je viendrai partager oui, ça va être intéressant je pense ! Je n’oublie pas qu’on va se parler bientôt. Bacci !

  4. Coucou, moi aussi je suis souvent ballonné mais je crois que c’est à cause de la bière Oups, blague à part, je suivrais ton expérience avec intérêt. Je viens de lire 2/3 articles, ca a l’air complexe ! C’est la fin de la période mangue ici, quel délice !
    Belle expérience Johanne 🙂

    1. MDR !! Bière et mangue… le 1er Novembre 😉 ça ferait un bel apéro tout bizarre ! C’est complexe oui, et je ne prétends pas tout comprendre en un mois, mais expérimenter ça me plait toujours ! Des années de travail, de recherche et d’expérimentation pour mieux accompagner !! Bisous à toi et toute la famille sous le soleil <3

  5. Coucou Johanne,
    Je te souhaite beaucoup de courage pour ce mois d’octobre.
    Perso, ça me semblerait impensable pour moi….trop gourmande aussi.
    Pour les kilos en trop , peut-être as tu déjà un poids de forme !!!
    Quelle est la place du sport Pour ton équilibre de vie ???

    1. Bonjour Marie,
      Merci de ton soutien.
      Je te comprends, je n’aurais jamais pensé me lancer ce défi un peu fou il y a peu (si tu regardes mon mur Insta, 2 publications sur 3 sont des photos de fruits!!), et en même temps, 1 mois, ça va passer vite. Si ça ne me correspond pas du tout, je couperai court; je ne suis pas tarée non plus :-). Je vais rester à l’écoute. Sans doute même un peu plus que d’habitude du coup !
      C’est un léger défaut professionnel : en tant que naturopathe, je ne me sens pas de parler à mes clients de ce que je ne connais que dans la littérature. Alors je teste !
      Pour ce qui est de mon poids de forme, je me connais , et je n’y suis pas, ça me gène même dans certaines activités.
      Le sport, j’adore. Je marche souvent (balade sur le plat landais, et aussi rando en montagne, de plusieurs heures. Et là je vois que je n’ai pas la patate du dénivelé positif que j’aimerais à ce jour ascensionner par exemple), je cours aussi (pas régulièrement certes, mais je fais tous les ans une course de 16km, les 10 miles des Baïnes, à Hossegor), je pratique le yoga plusieurs fois par semaine et je me mets à l’escalade, et à nouveau, sur le rocher, les kilos en trop je les sens bien… Alors je ne suis pas obsédée par mon poids non plus (j’ai déjà donné LOL), je me sens très bien dans ma vie et je suis heureuse. Je constate qu’il y a eu un gros travail d’acceptation en fait. Et qu’il reste du chemin. Que j’emprunte gaiement.
      (comme tu le vois ce sujet me passionne, je pourrais t’en écrire des pages!)
      Belle soirée

  6. Salut ma JO chérie

    J’adoooore ton blog, ce que tu as explicitée
    Hé oui je te connais tu aimes expérimenter
    oh LA BELLE VIE
    Bon tu sais combien je te rejoins pour cette foutue addiction au SUGAR et aux brioches hahahah

    Juste rajouter peut-être que lorsqu’on mange des fruits par envie et par alternatives …je me dis que nous avons tendance à en manger trop
    Pour moi c’est aussi un effet quantité

    Au plaisir de savoir la suite
    KISS KISS FORT

    1. Ma Gégé mille mercis pour ton message si enthousiaste ! J’ai cette « chance » de ne jamais tomber dans un paquet de biscuits, un lot de pâtisseries ou une plaquette de chocolat (je n’en ai même pas à la maison et n’en achète jamais)… mais une caisse de mangues ! (et deux brioches de chez Green Cantine, deux!). Ou deux énormes cuillères de miel dans ma tisane. Et comme c’est naturel, je me dis que c’est moins pire. Mais in fine, c’est du sucre, d’où l’envie de faire cette expérience de tout couper pendant un temps relativement court. Mais oui, comme tu le dis, clairement, au quotidien la quantité est primordiale. D’où le vieil adage peut être?? .. « quand on aime on ne compte pas » <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.