L’alimentation intuitive est née en 1995, quand deux nutritionnistes américaines, Evelyn Tribole et Elyse Resch, ont publié Intuitive Eating : A Revolutionnary Programm That Works. Elles ont alors développé 10 principes pour parvenir à manger selon son intuition (disponible ici en vo anglaise.)

Je vous les développe ici même :

 

Principe 1 : Rejeter la mentalité des régimes

Les régimes s’immiscent dans nos vies régulièrement, vantent tour à tour leur lot de promesses pour maigrir ou pour rester en pleine santé, et surfent sur les modes, les tendances et les saisons. Leur dénominateur commun est systématiquement d’évincer de l’assiette certaines catégories d’aliments (des lipides au cuit, des protéines aux céréales, des glucides au vin). Si une certaine suppression temporaire d’aliments peut s’avérer nécessaire en terme de santé (exemple typique avec le gluten ou les produits laitiers), il n’en reste pas moins que cette restriction généralisée et souvent systématique fonctionne rarement (essayez de dire à un enfant ce qu’il lui est strictement interdit de faire!). Elle peut également mener progressivement à un fort sentiment d’échec et de culpabilité dès lors qu’il y a transgression, ce qui nourrit la faim émotionnelle. L’alimentation intuitive propose de jeter tous les livres de règles diététiques et autres articles de magazine ou avis d’experts, et d’apprendre à se reconnecter avec notre propre guidance intérieure. Enfin libre !

 

Principe 2 : Honorer sa faim lorsqu’elle se présente

Notre corps physique est merveilleusement constitué que lorsqu’il réclame du carburant, il vous le fait savoir. Personne mieux que vous-même ne peut vous dire si vous avez faim, quand vous avez faim, et pour quel type d’aliments vous avez faim ! S’en remettre à l’extérieur pour ses propres besoins, c’est se couper de soi-même et de ses propres ressentis. Attendre d’avoir trop faim peut vous faire manger excessivement ou de manière inappropriée par rapport à vos réels besoins. Reconnecter avec ses propres sensations de faim, apprendre à les interpréter, et y répondre adéquatement est un passage clef sur le chemin d’une santé rayonnante (et souvent une des premières étapes que je propose de travailler en séance). L’alimentation intuitive propose d’apprendre à honorer sa faim quand elle se présente. Cela ouvre la voie à la reconstruction de la confiance en soi et en la nourriture.

D’ailleurs, ce principe vaut pour les besoins alimentaires comme pour nos autres besoins, et aura des répercussions sur notre santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle.

 

Principe 3 : Faire la paix avec la nourriture

Faire la paix avec la nourriture, c’est arrêter de se battre contre certains aliments. C’est cesser de juger inlassablement les aliments souhaités comme bons ou mauvais. C’est permettre et s’autoriser à manger de tout. Si nous nous sommes déconnectés du plaisir de manger ou de notre sensation de faim, cette permission est un long et complexe apprentissage. Cette permission est néanmoins fondamentale : elle signe une trêve dans ce combat contre la nourriture, contre notre corps, contre nos ressentis et nos besoins. S’interdire de manger un aliment en particulier (ou une catégorie d’aliments), c’est la quasi assurance d’aboutir sur une envie généralement incontrôlable à assouvir, et la culpabilité qui s’ensuit. L’alimentation intuitive propose de se donner la permission inconditionnelle de manger.

 

Principe 4 : Défier la « police de l’alimentation » et cesser de cataloguer comme « bons » ou « mauvais » les aliments

Ce principe rejoint le précédent : ici, tous les aliments, même les moins nutritifs, ont leur place dans une saine alimentation. Bannir le sucre, faire la chasse au gras, aux protéines, … cette posture entretient une relation malsaine avec la nourriture et peut mener à un trouble du comportement alimentaire qui s’installe, ainsi qu’à une forte dose de culpabilité. Nos croyances cataloguent comme bons ou mauvais les aliments en fonction du régime que nous suivons, et nous déclarent par la même « bon » pour manger sans sucre ou « mauvais » pour manger des céréales à tous les repas ! Les règles en termes d’alimentation et de diététiques justifient et donnent du grain à moudre à « cette police » qui doit les faire respecter, nourrit la culpabilité et l’autopunition qui en découle. Elles distillent tout au long de la journée des pensées restrictives, erronées et limitantes dans notre psyché. L’alimentation intuitive propose de changer notre état d’esprit et nos croyances sur la nourriture : aucun aliment n’est bon ou mauvais pour la santé, aucun aliment ne fait mincir ou grossir. Sans interdit, nous pouvons manger de tout avec modération. (Et manger de tout sans condition aide à manger avec modération, aussi étonnant que cela puisse sembler).

 

Principe 5 : Redécouvrir le plaisir et la satisfaction de manger

Le plaisir tient une place prépondérante dans l’alimentation, et il est fortement en lien avec une vie saine. Se régaler de notre assiette nous donne plus de satisfaction que de manger en culpabilisant de ce qui s’y trouve ! Il est tellement savoureux d’offrir une belle présentation avec beaucoup de couleurs et de goût : la beauté d’une assiette joliment présentée, dégustée dans un environnement agréable et chaleureux, nourrit notre palais comme nos yeux et notre nez, et nous tirons alors davantage de plaisir de cette expérience quotidienne de se nourrir.

Principe 6 : Écouter et respecter les signaux de satiété

Dès qu’il est repu, le corps envoie des signaux de satiété, et nous sommes tous capables de savoir quand nous arrêter de manger. Il suffit de s’écouter. Pas facile me direz-vous, tant nous sommes habitués à manger par principe (ex : pour ne pas gaspiller), par habitude (ex : parce que c’est l’heure), par gourmandise, par émotion, par paresse, ou même pour nous récompenser ! Cette écoute passe par soi, et non par le respect de règles extérieures à soi. L’alimentation intuitive propose cet apprentissage de se reconnecter à ses sensations et d’écouter en soi, non à l’extérieur de soi, en faisant par exemple une pause au milieu du repas pour se demandaer si la nourriture goûte toujours aussi bon et si nous avons toujours faim. C’est un processus riche de conséquences à tous les niveaux de notre santé (physique, émotionnelle, mentale et spirituelle). Retrouver nos sensations de satiété et de faim est un concept clef dans l’alimentation intuitive. Il est souvent fait référence à un état appelé de plénitude gastrique, en certains points similaires à la « sérénité » sensorielle de l’alimentation sensorielle du cueilleur, quand la cible alimentaire est atteinte.

 

Principe 7 : Apaiser sa faim émotionnelle

Aaaah … l’accueil des émotions ! Enjeu majeur dans le domaine de l’alimentation, ce principe est sans doute le plus fondamental en alimentation intuitive. Tristesse, anxiété, solitude, ennui, colère … Ces émotions sont souvent mal vécues ou mal perçues, et nous sommes promptes à nous consoler avec des aliments réconfortants. Même si cela peut en effet apaiser à court terme un état émotionnel intense, voire même engourdir en nous mettant dans une espèce de non-sensibilité émotionnelle, cela ne résout en rien le problème à sa source. Ces états émotionnels ne traduisent pas un besoin alimentaire. Ils ne nécessitent donc pas une réponse alimentaire. Cela aggravent même à long terme la situation. En alimentation intuitive, la réponse proposée est de trouver d’autres moyens de s’apaiser et de se consoler sans passer par le biais de la nourriture. Accueillir nos émotions et explorer les raisons complexes à l’origine de nos comportements sera un élément clef d’une vie épanouie.

 

Principe 8 : Respecter son corps tel qu’il est au moment présent

Votre corps n’est pas votre ennemi numéro 1, il est votre meilleur ami, il est votre temple sur Terre. Et même s’il n’est pas parfaitement comme vous voudriez qu’il soit, il est parfait comme il est, à l’instant précis. Apprendre à l’accepter avec bienveillance, l’apprécier pour tout ce qu’il vous permet de réaliser au quotidien, valoriser ses atouts, se respecter dans toute sa beauté : de saines habitudes à semer pour s’aimer qui développeront une meilleure estime de vous-même et vous amènera une forte satisfaction personnelle. Vous vous sentirez ainsi mieux dans votre peau et dans vos baskets pour …. (principe 9)

 

Principe 9 : Faire de l’exercice

Bouger et se bouger, oui, mais toujours avec plaisir et non par obligation ! L’alimentation intuitive encourage l’activité physique car elle offre un réel moment de détente et un temps pour prendre soin de soi. Elle présente des bienfaits physiologiques certains, permet de faire circuler les énergies dans le corps, de délier les tensions accumulées, et favorise la sécrétion d’hormones du bien-être et du bonheur. Et bonus, les activités en extérieur contribuent à un bon bol de plein air pour oxygéner ses cellules. Il est possible d’être simplement actif en marchant tous les jours, en jardinant, pas besoin d’une tenue spécifique ou autre abonnement à une salle de sport, pas besoin de suer et de se faire mal. Il est important de choisir une activité physique que vous faites avec joie et juste pour le plaisir (et non pour un résultat, par exemple dans l’attente et l’espoir de perdre du poids par exemple. Si poids à perdre il y a, ce sera une conséquence naturelle et sans effort de cet état de plénitude qui s’installe). Si vous ressentez un pur plaisir en la pratiquant, ça fait toute la différence. Cela nous motive pour s’y adonner plusieurs fois par semaine et nous engage dans la pratique à long terme. Nous retrouvons confiance en nous et nourrissons cette force intérieure qui nous encourage à réaliser des grandes choses et à oser ! Que du bonheur et des good vibes !

 

Principe 10 : Honorer sa santé de façon globale

Quand nous prenons soin de notre santé en faisant confiance à notre corps et à notre intuition plutôt qu’à des règles externes pour nos choix alimentaires, une forme de lutte intérieure et de tension cesse. Quand nous sommes dans l’accueil de nos émotions plutôt que de chercher à les mettre sous le tapis à coup de chocolat (ou brioche, bière, camembert, cigarette, Netflix, achats compulsifs..) une forme de lutte intérieure et de tension cesse. Quand nous cessons de juger nos choix alimentaires ou de nous identifier à notre façon de manger, une forme de lutte intérieure et de tension cesse. Et quand la lutte cesse, la paix et l’amour émergent.

Nous croyons souvent à tort qu’à vouloir lâcher un certain contrôle, nous allons littéralement perdre le contrôle et manger n’importe quoi n’importe quand. C’est précisément le contraire qui se met en place progressivement. Notre choix se porte naturellement et sans effort sur des aliments qui respectent notre santé et nos papilles gustatives tout en nous faisant nous sentir bien. Le plaisir de la nourriture sans se prendre la tête. C’est un processus qui peut prendre du temps mais qui s’avère gagnant pour la vie en termes de santé !

 

Voici donc mon regard sur les dix principes de l’alimentation intuitive. Je viendrai dans les prochains jours vous raconter comment j’en suis arrivée là, les bienfaits que j’en tire et les difficultés rencontrées sur le chemin.

L’alimentation intuitive s’inscrit aujourd’hui au cœur de ma pratique de naturopathe, et je suis ravie de l’avoir retrouvée dans la pratique du cru sensoriel.

 

👍 Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager pour qu’il puisse toucher un maximum de personnes.

🌀 Si vous avez des questions, un témoignage à faire, ou tout simplement un avis à émettre, laissez-moi un commentaire, je serai ravie de vous lire et y répondrai avec plaisir.

 

 

Poster un commentaire

Avertissement : aucune partie de ce site web n'est destinée à constituer un avis ou un traitement médical. Il est conseillé à toute personne désireuse d'établir un régime individualisé ou d'utiliser des cycles de jeûne de commencer par consulter son médecin. Il lui est également recommandé de rester sous surveillance médicale pour toute modification importante de son régime ou durant un jeûne.

© Naturalistic 2020. Conception : Pulse Communication

Suivez Naturalistic

La Newsletter Naturalistic

L'essentiel de l'info dans votre boîte mail

CADEAU : UN WORKBOOK OFFERT !
Découvrez la philosophie Naturalistic pour nourrir le corps et l'âme dans ce cahier incontournable.