J28 – un cap à passer

Au fond du lit !Bonjour à vous tou(te)s

Quelques nouvelles du front, du fond du lit… je suis dans un état « déplorable » !!! Et je garde le sourire! C’est  pas beau? La semaine qui vient de passer a été un vrai challenge dont paradoxalement je me suis régalée chaque jour.

Présentement, j’ai de la fièvre, des nausées, très peu de force physique, un état grippal très marqué avec des douleurs assassines dans tout le corps. Ma gorge qui est toujours esquintée, mal à la tête. Bref, c’est la grande forme! Une bonne journée de detox. C’est la première fois que je déguste autant, d’habitude je gère plutôt bien les signes de detox et j’ai rarement de symptômes. Là je crois que j’y suis allée un peu trop fort!

J’ai passé une semaine à faire des montagnes russes émotionnelles, à avoir des énormes envies de manger (et j’ai bien compris, au bout de 3 jours, que c’était uniquement pour taire tout ce qui remontait). Au début je me languissais pour une salade avec une bonne sauce et de bons fruits, juteux, sucrés, et puis dimanche matin je me suis levée avec une envie de café au lait, chorizo, fromage et pain confiture! Oh Yeah!! Et je me serais vautrée dedans…. J’ai rétabli la situation en mettant dans mon jus … de l’ail, oui, aussi étonnant que ça semble, ça m’a beaucoup stabilisé, un bon jus salé très vert avec une gousse d’ail.

Faut dire aussi qu’on met le paquet avec Jean, on a entamé une série de 3 hydrothérapies du colon, on en a fait 2 et pour sûr, ça va chercher loin aussi. Des déchets vieux, noirs, stagnants et puants qui s’évacuent, le symbolisme est fort à mon sens. Et nous nous sommes passés une journée de jeûne à l’eau hier, qui a enclenché un gros nettoyage.

Je fais tout de même un peu de sport, je vais courir ou marcher, j’essaie de le faire tous les jours (pas facile avec ce temps pluvieux!). Chaque fois, je vois à quel point l’oxygénation est importante sur l’élimination, apport d’oxygène massif, et je me retrouve à cracher énormément de mucus à chaque fois, même en marchant (pour les détails!). Toujours le même mot d’ordre : c’est mieux dehors que dedans!!!

Et j’en viens à cette conclusion :  en fait, ce qui est le plus dur, ce n’est pas de manger cru, de boire des jus, ça c’est hyper facile, et puis c’est tellement bon, comment ne pas adhérer!!! Ce qui est dur, c’est de faire face à tout ce qui remonte, au niveau émotionnel, mental, psychique, spirituel. Toutes ces choses que l’on enfouit en permanence à coup de pain-fromage ou pizza-coup de rouge!!

Et puis il y a eu aussi une grosse remise en question à nouveau de notre style de vie, de ce qu’on offre à notre enfant, gros débat scolarisation ou déscolarisation, je n’ai juste pas envie d’offrir à notre fille de rentrer dans ce moule de la société, apprendre à devenir un bon petit soldat obéissant, un bon petit salarié, lui tuant toute créativité et joie de vivre et goût du jeu. Du coup, ça remue aussi dans la relation mère-fille, et comme par hasard… je passe le mois de février chez ma propre mère, avec ma fille ! Oh yeah, ça ne fait que commencer!! Le deuxième mois de cure s’annonce costaud!!

En même temps, je me régale, de pouvoir traverser tout ça, de le vivre avec mon chéri, de voir tous ces vieux schémas remonter, accepter, libérer, de me débarrasser de l’ancien pour embrasser pleinement le nouveau. Le Nouveau.

La vie est merveilleuse.

Krishnamurti

24 réflexions au sujet de « J28 – un cap à passer »

  1. Bon repos Johanne, c’est un plaisir de te lire et d’évoluer avec toi. Quel courage et volonté dans cette belle et grande expérience. C’est beau à voir, vraiment. Plein d’amour du Québec!

    1. Merci Ariane, merci, j’accueille tout cet amour qui va m’alcaliniser!!!!
      Bons jus à toi aussi, c’est marrant de faire une cure de jus en même temps de l’autre côté de l’Atlantique!!
      Gros bisous à toi et plein d’amour des Landes!

    1. Merci les chéris! Ca plus le travail avec Nathalie… j’étais dans les choux!!! 🙂
      On fait le point en mars?? Gros bishugs à vous 3 aussi – johanne

  2. Wahou merci pour ce petit bilan ! Ca me parle vraiment beaucoup !

    Aaah je t’envie, je n’arrive pas à me remettre au 100 % jus… j’ai envie, j’essaie régulièrement, mais je n’arrive pas à tenir. Ma première cure en avril 2012 avait pourtant tenu toutes ses promesses, je suis donc plus que convaincue… mais c’est difficile, je trouve, en restant à la maison, avec des placards pleins et un mari qui mange « normalement ».
    Je ne désespère pas de voir la motivation revenir, parce que régulièrement tout me dégoûtte, je n’ai envie de rien au niveau nourriture, j’ai juste envie de jeûner… Mais dès que je me lance dans un jeûne, j’ai immédiatement des obsessions de nourriture… lol

    Pour les irrigations du côlon, on m’a offert pour Noël d’aller en faire une série (6 sur 3 jours) : j’aurais aimé refaire un petit nettoyage avec une cure de jus avant d’y aller !!!

    Remets-toi vite 😉

    Bisous

    1. Saut Nathalie, 6 irrig sur 3 jours, ça me semble hyper costaud!! c’est épuisant et demande beaucoup au corps, en général c’est plutôt une série de 3 sur 3 ou 4 semaines. Waou… Cette cure, je me la prépare depuis septembre donc c’est vrai que je me la suis bien mise dans la tête!! Les envies sont là, mais juste des vieilles mémoires qui remontent… Mais c’est clair qu’avec des omnivores à côté, ça complique la tâche! Toutes les odeurs perturbent beaucoup. Nul doute que le moment venu quand tu seras bien prête, cela s’imposera à toi. Et là.. tu me racontes, ok? Bisous

  3. Merci de nous faire partager ton expérience Johanne. C’est super intéressant et on peux dire que là… c’est du vécu !
    Bises et plein de courage pour la suite…

  4. Merci pour le partage de ton expérience !
    Je suis de tout cœur avec toi (vous) et t’envoie plein de pensées de soutien !
    Chaleureusement
    Marianne

  5. Bravo pour votre courage à tous les 2…..je suis tellement d’accord avec toi quand tu dis que le plus difficile, finalement c’est tout ce qui « sort » de nous,le » vieux « ,toutes les « réactions »qui parfois sont difficiles à vivre et à accepter au nom de la REGENERATION…….mais la FOI est là, elle ne me quitte jamais et ça , ça bouste !!!! je vous embrasse fort

    1. Merci Alice pour ton message. La foi oui est primordiale, c’est elle qui nous enracine dans notre Vie. Merci, à bientôt, Jean t’embrasse aussi

  6. Oh Johanne….., nous savons que tu es une grande fille et nous saluons également ton chéri. Pour votre petit amour un gros câlin aussi. Bravo….nous pensons beaucoup à vous et espérons que Février vous apporte du meilleur. Alors prête pour Paris ? nous y serons en fin de compte. D’ici là gros, gros, gros câlins.

  7. Merci pour ton partage Johanne, j’adore te lire… je te souhaite de belles remontées libératrices … et j’espère avoir l’occasion de te rencontrer lors d’un de tes stages… vive la vie ! Grosses bises !

    1. Merci Chrystelle! Oui, au plaisir de se rencontrer sur un stage!! Pour l’instant je suis encore en bas, mais ça devrait remonter sous peu!!! 🙂 Bises

  8. Coucou Johanne, je me pausais une question … la méthode shankprashalana ne devrait elle pas être « suffisante » pour délogé les déchets des intestins ?
    En partant du principe que l’on se tiens au frugivorisme après . 😉

    1. Bonjour Anaëlle,
      Un seul nettoyage de la sorte ne suffira pas à nettoyer les intestins qui sont engorgés au possible. Certes chez certaines personnes la situation est moins cata que chez d’autres mais pour avoir pu recueillir déjà de nombreux témoignages, je t’assure qu’un nettoyage ne suffit pas à rétablir des années et des années de malbouffe… Cela pendra plus que ça… Mais c’est chouette! l’aventure est fabuleuse.
      Belle soirée – Johanne

  9. Bonjour Johanne,
    On ne se connaît pas encore, bien que j’ai eu l’occasion de te voir en vidéo avec Thierry dans tout sur presque tout, je me permets donc pour commencer de te souhaiter un bon rétablissement !! Bien que depuis le temps… tu dois déjà aller mieux !!
    En tous cas je l’espère !!
    Si j’ai fait la démarche de te contacter ici, c’est pour te donner mes coordonnées en direct car j’ai entendu sur la vidéo que tu es dans les Landes.
    Je suis commerçante (en bijoux fantaisie) à Mont de Marsan,
    Boutique Lolita, 19 Place St Roch. (place rouge, boutique rose)
    Mais j’ai beaucoup d’autres idées en tête…
    Après avoir été malade (symptômes de la gastro) durant 4 années, j’ai ENFIN découvert, il y a 6 ans que le lactose était la cause de tous mes maux !
    J’ai donc revu mon alimentation, SUPER !
    Mais je vois bien que je reste fragile sur d’autres aliments, j’ai aussi constaté que plus je mange naturel, mieux je me porte. Et en passant d’un site à l’autre, j’ai découvert Thierry, et toi sur cette vidéo, dans laquelle j’étais ravie d’apprendre que tu habitais dans les landes.
    Te serait il possible de partager avec moi ? Si tu connais le cru et la région, j’aurai pas mal de questions (autres que sur le site de Thierry, car plus perso et plus local)
    Je te remercie, et reste dans l’espoir de te rencontrer…
    je t’embrasse, sois fortifiée !!
    Sophie – 40

    1. Salut Sophie,
      Cool, une crucopine de plus dans les Landes!! c’est super. Je te fais un mail rapidement, on va organiser un petit rassemblement en mars/avril entre nous tous, et ce serait super que tu viennes. Voici mon mail : johanne@naturalistic.fr, je ne suis pas dans les Landes en ce moment, mais de retour début mars. n’hésite pas à m’envoyer tes questions par mail.
      bisous, à bientôt,
      Johanne

  10. T’es trop top ! la franchise avec laquelle tu exprimes le sincère bien fondé de tes motivations fait tomber toutes les barrières , les a priori éventuels en fédérant un enthousiasme communicatif ! Tu es le plus beau visage que je connaisse de ‘ ESPERANCE qui peut guider chacun de nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.