Session déshydrateur – 2

Pinterest

Suite de mes expériences au déshydrateur… je n’avais pas été super emballée suite à la première session en juillet, mais je me suis tout de même remotivée pour en faire une deuxième.

Le vrai changement significatif est…  que j’ai sorti le déshydrateur de la maison, je l’ai mis dans la « fruitière ». Nous avons une hangar construit lui aussi en paille d’environ 100m2, donc une pièce à part de 15m2 qui me sert de fruitière. C’est la pièce aux trésors!! Du coup, on zappe le bruit du moteur incessant et il peut tourner nuit et jour sans même que j’y pense!

Je me suis d’abord refait une série de tomates séchées avec des tomates roma, j’en avais environ 8 kilos que j’ai passés au déshydrateur, voici la résultat :

Tomates séchées Naturalistic

Elles sont super sèches, je les intégrerai dans des préparations au cours de l’automne-hiver (ça relève bien le goût d’une sauce par exemple, ou pour faire des crackers).

J’ai voulu aussi essayé des chips maison, j’ai donc coupé à la mandoline plusieurs pommes de terre en très fines rondelles, puis j’ai recouvert d’épices : 2 plateaux avec le mélange chili, et 2 autres plateaux avec le mélange guacamole. Elles ont été rapides à se déshydrater, et c’était super bon (elles ont vite été mangées!) ** J’ai préféré celles aux épices chili **

Jpeg

J’en ai profité pour faire sécher des figues que j’avais, certaines je les ai cueillies déjà séchées sur l’arbre par le soleil (les petites dans le bocal), un pur délice… et les autres sont des figues noires que j’ai coupées en deux et passées au déshydrateur… Miam miam… je doute que ça tienne jusqu’en 2014 tout ça!

Figues séchées Naturalistic

Et pour finir, nous avons eu un gros gros stock de mangues pendant un temps à la maison, malgré notre rythme effréné pour les manger (en mono repas ou en salade avec tomate, concombre et batavia), certaines commençaient à se gâter… Je me suis donc essayée à les faire sécher. Je ne sais pas si vous avez déjà goûté aux mangues séchées qu’on trouve dans les boutiques bio, moi je les trouve délicieuses et moelleuses… un régal. J’ai donc découpé 4 mangues en belles tranches et je suis plutôt contente du résultat. J’imagine que j’aurai pu les faire moins sécher mais n’ayant pas une machine pour les mettre ensuite sous vide, j’ai craint qu’elles ne moisissent rapidement dan le bocal. Elles n’en restent pas moins délicieuses… Elles non plus ne vont pas faire long feu!!

Mangues déshydratées Naturalistic

Voilà donc la deuxième session… toujours pas de préparations compliquées, de wraps, de crêpes ou de pizza crues. Pour le moment, moins je fais de mélange, mieux je me porte donc j’en reste là. De bons fruits ou légumes passés au déshydrateur, et c’est tout. Et je verrai bien ce que me réserve l’avenir!!!

Belle journée à vous toutes et vous tous,

Johanne

4 réflexions au sujet de « Session déshydrateur – 2 »

  1. Le déshydrateur fait du bruit ? Cela coûte à peu près combien ?
    Je vois dans ton article que tu as une salle spécifique pour les fruits, combien fait-il en température dedans ? Combien de temps arrives-tu à garder tes fruits ?
    As-tu des astuces pour les conserver plus ?
    Perso, j’ai acheté beaucoup de bananes mais elles commencent à noircir … obligé de les congeler pour ne pas les perdre. Si tu as des astuces, je suis preneuse ! Bisous

    1. Salut Anne Sophie
      Oui franchement ça fait du bruit, un petit vrombrissement sourd qui ne s’arrête pas… Pas top top dans la cuisine nuit et jour! L’excalibur 5 plateaux tu le trouves à moins de 300 euros, pour 9 plateaux (ce que je recommanderais, tant qu’à le faire tourner!! ) est à moins de 350 euros. Il y a d’autres marques, certains sont moins sonores parait il (les Sedona). Moi j’utilise celui d’une amie qui est dans notre « groupement d’achats » qui en a un et le prête, un excalibur 5 plateaux, c’est pas non plus le genre de machine que tu utilises tous les jours, même si ça reste pratique pour accorder les fruits qui se gâtent. Tu vois les bananes, par exemple, tu peux faire des supers crêpes crues avec ça! La fruitière, je ne sais pas quelle température il y fait… c’est pas isolé, le hangar, mais il n’y fait pas froid non plus car c’est dans la paille, et pas chaud non plus. Ca te va comme réponse?? … je dirais qu’il y fait 16°C environ. Et j’y ai un frigo aussi. Ca génère de la chaleur, un peu. Le truc pour conserver les fruits, c’est de gérer les stocks. Tous les jours, je vais voir ce qui est mûr, ce qui ne l’est pas, ce que je veux faire attendre (hop au frigo) et ce que je passe vite vite… Après les bananes noires, moi j’aime ça! Mais aussi tu peux les écraser en purée avec cannelle ou caroube, ou les passer en smoothie quand elles sont trop noires à ton goût. Ca permet de les utiliser. Ou tu les congèles pour en faire de la glace… Miam miam !! Bon ap’ et gros bisous

  2. Coucou
    Quels sont les temps de séchage à peu près pour chacune de tes « créations » ?
    je dois m’y remettre aussi, mais mes premiers essais, l’année dernière, ne m’avaient pas enchantée plus que ça.
    Moi aussi, j’aimerais bien pouvoir dégager le déshydrateur ailleurs que dans la cuisine, parce qu’entre le bruit (j’ai pourtant un sédonna) et les odeurs, j’avoue que la nuit ça me dérange !

    1. Coucou Nathalie,
      Le temps, ça dépend… les mangues cela aura été en gros 20H, les tomates séchées plutôt 36h, voir 48 en fonction de si je les coupe en grosses rondelles ou pas. Les figues un moment aussi! Les chips, 15H, et encore je pense que j’aurais pu les sortir avant! je pense qu ça prend oui un peu d’essais, de pratique et de la fantaisie dans les recettes!! Next step : des bonbons aux fruits, des crackers et des « crêpes »!! Bises et bonne semaine, Johanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>