C’est le printemps… rechaussons les baskets !

Pinterest

printempsBonjour à vous,

Ca y est, c’est le printemps… Youp-la-boum ^_^

Je ne sais pas comment vous avez traversé cette dernière semaine d’hiver, de mon côté, j’ai fait de mon mieux pour faire face à tout ce qui remontait, en joli et en moins joli…  Entre crise de larmes et Ggggrrrr ou autres jurons de colère, je me suis faufilée et ouf, voilà la sortie (et toujours en couple – sourires). Mon expérience,  c’est que j’ai bien ramassé, et que là, je sens comme un  vent d’air frais et nouveau qui souffle dans les cheveux. Soulagement divin :-)

Alors comme ces dernières semaines ont été bien chargées, émotionnellement, énergétiquement, même au niveau du mental et de l’égo, je me suis retrouvée souvent dans des situations inconfortables. Et quand je suis dans l’inconfort, je vais chercher du réconfort… Ben oui, retour à l’équilibre, mouvement naturel de la vie. Et ce réconfort, je le trouve souvent dans la nourriture. Les fameux kilos émotionnels.

Rien de grave, me direz-vous, mais si on ajoute le mauvais temps, globalement, de ces dernières semaines, il en résulte que j’ai aussi coupé court à ma routine fitness en parallèle. Ca a commencé avec le mauvais temps, puis les vacances, le travail, le manque de temps, les enfants, la fatigue, les fausses excuses, etc… et puis et puis et puis … la spirale devient incontrôlable….

Et là… ce matin, je me suis regardée dans le miroir et me suis demandée « Wwwouah, mais qu’est ce qu’il se passe là??? » J’enfile mon jean et je me redis « Wwwoua, non mais c’est vraiment en train de m’arriver ça ?? »

Vous l’aurez compris : il est temps !!

Il est grand temps de revenir à la vie que j’affectionne : manger sain et retour à la vie outdoor et au fitness. J’aime bouger, j’aime me dépenser en extérieur, je suis quelqu’un qui a toujours fait du sport. Gym, volley, basket, tennis, surf, yoga, course. Je n’ai jamais été une personne en véritable surpoids, mais si je zappe le sport pendant un moment, je vois assez vite les résultats là où je n’aime pas les voir DU TOUT. Et ça me déprime. Et du coup je mange pour me réconforter et du coup ça me déprime encore plus … vous voyez le genre.

Enfin je dis ça… il m’est tout de même arrivé de faire grincer les compteurs de la balance aussi, mais ça.. c’est une autre histoire  ;-)

Alors avec le placard rempli de jolies petites robes, et l’été qui arrive (ben oui, hein, je vais pas me la raconter.. et puis … je suis humaine, je suis une femme, ça fait beaucoup !!) .. voilà bien des raisons pour s’y remettre. Je me suis posée pour écrire une liste de trucs pour m’aider à ne pas rater une semaine de plus, et je voulais vous en faire profiter.

You’re welcome :-)

1. Programme ta séance de sport dès le lever, et mets tes habits de sport  en suivant.

J’ai remarqué que le simple fait de me retrouver en tenue de course, ça me donne souvent envie d’y aller, retrouver le bord du lac et faire mon petit footing. Rien que de mettre mes chaussures minimalistes aux pieds, ça me donne envie de sortir et courir. Ou encore, si je me mets en tenue de yoga, alors je rentre dans la pratique assez rapidement. Si je me douche et que je m’habille et tout et tout, j’ai moins de chance d’avoir envie de me changer par la suite pour m’y coller.

2. Fixe toi un (petit) objectif

Alors oui, quelque chose de raisonnable. Là il se trouve que je vais remercier ma chère soeur… qui m’ a inscrite à deux courses sur le mois d’avril à ses côtés. Si je ne veux pas me blesser, je n’ai vraiment plus le choix !

3. Tiens un journal de bord

Le journal de bord, j’adore. J’en ai toujours un sous la main, j’ai toujours beaucoup aimé écrire et de mon expérience, c’est véritablement un outil qui m’a aidé à prendre du recul sur bien des situations. Dans ce cas bien précis, je prends note de phrases motivantes, je note comment je me sens, je note aussi ce qui se passe si je ne sors pas… en relisant, on rependre vite courage et motivation.

4. Appelle une copine

Quand on a RV avec une amie pour aller faire son footing ou sa partie de tennis, beaucoup plus difficile de se débiner au dernier moment. Et oui !

5. Remets à jour ta playlist de musique entrainante

Rien de tel pour se donner un peu d’entrain quand je me suis mollassonne. Chacun son plaisir, chacun ses goûts, mais du bon son dans les oreilles, ça donne envie de sauter partout !

6. Varie les plaisirs

Pendant longtemps, j’empruntais toujours le même itinéraire pour courir. Maintenant je varie. Lac, plage, je commence par la droite je commence par la gauche. Je varie aussi maintenant en intégrant davantage de yoga et un peu de muscu douce (méthode Lafay). Ca a l’air idiot comme ça, mais ça change tout (en tout cas pour moi) et ça m’aide à garder la motivation sans tomber dans la routine.

7. Vas y tranquille

Inutile de se dire qu’il y aura des jours où même avec ma plus belle tenue de sport sur le dos, ma musique préférée dans les oreilles, le soleil qui brille, un nouveau bikini en vue, un mariage qui approche et une copine à mes côtés… j’aurai envie d’aller me prélasser en terrasse d’un café à la plage plutôt que.. Ben oui. Et ce n’est pas grave :-) Un peu de douceur envers soi-même n’a jamais fait de mal à personne.

8. Je me récompense !!

J’aime me dire qu’il y a une petite carotte à différentes étapes du chemin. Que ce soit une récompense matérielle, une sortie ou activité, un soin, un massage, etc.. peu importe . Ce qui compte, c’est de garder le plaisir de, l’envie de. AND DO IT !

Beau printemps à vous !

PS : pour passer à travers ces périodes chargées  émotionnellement, énergétiquement, et mentalement, j’utilise aussi un tas d’autres outils qui feront peut être l’objet d’articles futurs.

12 réflexions au sujet de « C’est le printemps… rechaussons les baskets ! »

  1. MERCI pour ce texte si drôle, et si bien écrit …tu m’as bien fait rire, chère johanne !Je compatis mais je sais que ce n’était qu’un « passage » !Gros bisous

    1. Merci Alice. J’essaie de me détacher de ce qui , fut un temps , m’aurait pourri la vie… beau passage sur tous les plans. Je t’embrasse fort

  2. J’aime bien tes articles!! On s’y reconnaît bien en tant que femme. Des vidéos ça ne te tente pas? Du féminin dans le monde des hygiénistes!!!
    Bises Hannelore (et Olivier qui est toujours pas sur internet).

    1. Merci Hannelore, quel plaisir de te lire ici. Des vidéos, j’y songe parfois… mais j’aime surtout aussi beaucoup écrire, ça me vient bien comme ça. On verra par la suite :-) Gros bisous à tous les 2 (et les enfants) :-)

  3. Ciao Johanne, merci pour ton partage :) , eh oui les kilos emotionelle que dans les année passéer j’ai connue :) , un passage des fois difficile mais ont est humaines et femmes :) , moi aussi dernieres mois pas tellement envie de sports ….mais derniere semaine j’ai repris jamais été très sportives mais au moin la marche au bord du lac, ou dans le bois oui et ça commence la recolte des orties :) mes precieuses ortie…à tois bon printemps
    bises de la Suisse et Italie :)

    1. Ciao Vanita, merci de ton commentaire, marcher au bord du lac, c’est bonheur. Quelques orties au passage, et c’est du win win win !!! bisous et à bientôt en stage :-) Johanne

  4. Merci Johanne… Ton message est pareil à une grande infusion d’énergie lumière pour me remettre sur le chemin de la motivation. Ces 2 dernières semaines ont été ponctuées par crise de colère, des doutes, de l’insécurité avec des peurs et perte de confiance en moi… chaos total. Pour calmer le jeu, j’ai pris plante RHODIOLA et KUDZU sensés désactiver addictions, compulsions, colère en apaisant le système nerveux et j’ai l’impression bizarre de perdre encore plus le contrôle avec sensations dans la tête, envie de pleurer, plus grande vulnérabilité, bouffées de chaleur, frilosité et hier matin début d’inflammation des yeux que je soigne avec des gouttes d’eau (hydrolat de bleuet). Pour l’instant, j’arrête les plantes, soigne mon alimentation, fais du sport bref « me refaire une santé en douceur » est une priorité et ton message tombe à pic ! Je vais te rester fidèle

  5. Merci Johanne, c’est toujours un plaisir de te lire et ce que tu dis me parle énormément. Mais heureusement le printemps revient chaque année avec sa vertu de redonner de l’énergie (un peu trop vite d’ailleurs alors attention à l’emballement émotionnelle que génère cette saison.. montée de sève) et de l’espoir.
    Bises Johanne ,
    ps : je suis curieuse de connaître tes autres outils que tu utilises dans les périodes chargées émotionnellement… à tes prochains articles sans doute…..

  6. coucou Johanne

    je suis ravie de te lire, tu as un ton très amusant, très féminin ! le printemps secoue toujours beaucoup
    cette période charnière est comme le cul entre deux chaises, ou le cul entre deux pays

    bisou chère et tendre
    portes toi bien

    1. Coucou Christiane
      Merci de ton mot – le cul entre deux pays… bientôt par chez « nous » ? on passera te voir cette année ! Juin sans doute. Je t’embrasse fort, bonne migration :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>