J49 – Detox spirituelle

Pinterest

Bonjour à vous et belle matinée,

Me voici rendue au 49ème jour de jus. A l’eau depuis hier.

49 jours. Je lis et je percute avec étonnement, je ne pensais pas que ça passerait aussi vite!

Cela fait deux semaines que je suis dans les Vosges, chez ma mère, avec notre fille. Trois femmes de la même famille et de trois générations différentes sous le même toit = expérience intéressante. Et moi qui espérait me lever tous les matins et ouvrir les volets pour admirer un paysage blanc de neige.. ben c’est râté!

Je profite de ce 49ème jour pour fêter un bel anniversaire à mon cher et tendre, que je vois se découvrir et s’épanouir dans cette cure de jus à mes côtés (enfin, on n’est pas trop ensemble physiquement en ce moment, mais je le sens tout prêt quand même!), avec ses propres crises de detox, ses montagnes à franchir, ses paysages à admirer.

Bon anniversaire mon coeur. Une année supplémentaire de soleil, de pluie et de vent à tes côtés. Je me réjouis!

La mi-parcours de ce juice feast s’est donc faite ce week-end, non sans épreuve. En ce moment, la levée des obstructions se poursuit doucement sur le plan émotionnel et s’est aussi enclenchée fortement sur le plan spirituel. Comme je l’expliquais dans mon article sur la detox, l’élimination se fait à tous les niveaux : en janvier, j’ai surtout ramassé au niveau physique et émotionnel (voir mon dernier article), et il m’avait été dit « tu verras, le deuxième mois, ça va se jouer plus sur la sphère psychique et spirituelle ». BINGO !

Concrètement, quelle est ma routine quotidienne ?

Je suis donc toujours aux jus du matin au soir, et du soir au matin. Je commence la journée avec une eau chaude citronnée (le jus d’un gros citron tous les matins dans un mug d’eau chaude) où je mets en général une cuillère à café de miel. J’avais pour habitude de me faire cette boisson avec de l’eau froide, mais ces derniers temps, l’hiver aidant sans doute, j’ai ressenti le besoin de chauffer l’eau. Je ne suis pas une mère tisane mais je remarque que j’apprécie mon eau chaude le matin, et aussi une tisane de verveine parfois dans l’après midi.

Je commence mon premier jus vers midi – 14H, un jus vert d’une litre et demi environ, (souvent je me fais un jus à base d’orange ou de pomme, et j’alterne en ajoutant au choix toujours beaucoup de céleri et de feuilles vertes, plus d’autres ingrédients, au feeling – je me laisse guider) puis, vers 16h, un jus de fruits (ananas betterave, ou mandarine, ou poire vanille, etc..), et le soir, un autre jus vert (le soir, j’apprécie mon fameux pomme persil fenouil, celui-là, j’en suis gaga).

Dans le stock au garage : céleri, fenouil, carotte, betterave, ananas, orange, citron, persil, pomme, mandarine, qq poires, concombre, épinard, roquette, mâche, curcuma, gingembre.

Je remarque (et constate une synchronicité avec les vidéos de Vivrecru) que les jus verts me stabilisent énormément. J’en étais même arrivée fin janvier à ne plus vraiment apprécié les jus de fruits, trop sucrés. Je sentais que ça « m’envolait », ça me déstabilisait, ça me faisait un monte-et-descend pas super à gérer, alors que les jus verts me posent beaucoup plus, me stabilisent. Avant ce juice feast, je n’aimais pas beaucoup les jus verts, et quand j’ai lu le livre d’Angela Stokes où elle conseille pendant un juice feast  « minimum un pied de céleri et un kilo de feuilles vertes en jus par jour », je me suis dit que j’étais mal barrée! Et aujourd’hui, je saisis l’importance de ce conseil, du moins pour mon cas personnel. Et j’adooooooooore les jus verts!! Je suis tombée amoureuse, vraiment.

Je prends des plantes d’ABC de la Nature tous les matins, avec une bonne dose d’ortie en poudre en plus (rein/rate, lymphe, balai intestinal, parasites, diachol, pancréas, système endocrinien), parfois un peu d’herbe de blé dans mon jus (je vais dire une fois par semaine, c’est pas que je n’aime pas, bien au contraire, mais je n’en ai presque plus en fait), je prends 3 cuillères à café de psyllium tous les jours, et depuis début février, j’ai entamé une phase de « reconstruction » et je consomme 2 cuillères à café de pollen de chataîgnier frais tous les jours – un régal !

Ensuite, je me brosse la peau à sec tous les matins (visage et corps), je me repose autant que possible (même si les journées sont bien chargées et qu’au final je passe beaucoup de temps assise derrière mon ordi à travailler, surtout, et regarder des vidéos pour m’éduquer, aussi – j’aime les vidéos des crudi américains), je me fais un bain alcalin deux fois par semaine (avec un demi paquet de bicarbonate de soude, vive l’abondance !), et je vais courir deux fois par semaine aussi, entre 45 minutes et 1h15.

Aussi, je vais au sauna régulièrement, deux fois par semaine, et ça m’aide énormément. C’est un temps d’introspection et de silence, déjà, et c’est aussi un vrai temps d’élimination que je conscientise au maximum. J’aime vraiment ces temps de sauna. Je reste 15 minutes dans le sauna, à 100°C, puis je prends une douche froide, très froide  (ils n’ont pas de bassin d’eau froide où je vais), puis je m’allonge, couverte, pendant 15 minutes. Puis je retourne dans le sauna, 15 minutes, puis douche froide, puis allongée 15 minutes. Et ainsi de suite, en réduisant le temps de sauna et de pause, car je fatigue au fur et à mesure de la pratique. Quand je sens que j’en ai assez, ciao.

J’avais prévu d’aller davantage sur les hauts, en montage, marcher, respirer, faire des raquettes, du ski de rando, etc.. mais au niveau logistique et organisation, c’est difficile à mettre en place, donc je fais au mieux. J’ai vu peu de mes amis qui habitent par ici, le temps file à une vitesse incroyable d’une part, et aussi je me rends compte que j’ai envie de rester avec moi-même, surtout. J’accepte comme ça vient.

J’essaie tous les jours d’avoir un temps d’introspection et de méditation, et de pratiquer un peu de yoga aussi. J’aime me sentir souple dans mon corps. Je vois que ça influe sur la souplesse de mon esprit.

Comme vous le voyez, les journées sont bien chargées ! Et le temps file.. je crois qu’on est tous d’accord sur ce point! Je consacre un maximum de temps dans la journée à cette cure et ce qui va autour, pour pouvoir en optimiser les bienfaits. A vrai dire, même au niveau du travail, j’ai aménagé mes horaires pour pouvoir faire toute cette routine tous les jours. Car oui, prendre soin de soi… ça prend du temps! Et pour moi, là, la priorité, c’est moi.

Parlons de selles (âmes sensibles, rendez vous au prochain paragraphe)

Ce qui est incroyable, c’est qu’au bout de bientôt 7 semaines de jus, sans apport de fibres ou d’aliments solides, je vais toujours à la selle tous les jours!!!! Et oui ! Je n’en reviens pas, et je m’émerveille à chaque fois!

Il y a trois semaines, j’ai fait ma deuxième irrigation du colon, suite à laquelle je suis restée sans aller à la selle pendant 6 jours. Je ne me suis pas inquiétée, je savais que le colon avait été fortement massé et imbibé d’eau, donc il avait besoin d’un temps pour se remettre de ses émotions, pour dire! Quand il s’est remis en route, s’en est suivi une dizaine de jours avec élimination plus, plus plus. Plusieurs selles par jour, et des selles très très foncées, très très odorantes, et moulées à l’image des « alvéoles annelées », des recoins arrondis du colon. Je voyais là que l’irrigation portait ses fruits, pour dire, et qu’elle avait permis à tous ces morceaux de se ramollir, de se décoller pour pouvoir enfin être éliminés. Par ici la sortie !! Je note bien la différence dans ce qui est éliminé, car depuis quelques jours, je revois des selles qui sont beaucoup plus caractéristiques de quand on prend du psyllium. Ca n’a plus rien à voir (pour ceux qui sont dans le sud ouest, si vous voulez ce contact pour l’hydro, faites moi le savoir).

Je ne me suis pas fait de lavement depuis 4 ou 5 semaines. Je n’en ressens pas le besoin, et ça ne me donne pas du tout envie. Peut être que ça reviendra sur la fin?

Mes urines elles  aussi sont fréquentes, abondantes, et assez claires. L’élimination suit bien son cours.  Je m’en réjouis. Car une detox sans élimination, ça sature vite!

Detox spirituelle

Voilà une expérience fabuleuse… Et c’est précisément ce que je venais chercher dans cette cure, je le sais, j’en suis sûre.

Car les émonctoires sont nombreux, et l’émonctoire spirituel est bien sollicité en ce moment… Et ça élimine… et ça se reconstruit. Les obstructions au niveau spirituel sont en train de se lever et laissent place au nouveau.     Au vrai?      A ma vérité du moment, en tout cas!

J’ai vécu une semaine intense de prise de conscience où j’ai ressenti une expansion se faire, à l’intérieur. Une ouverture. C’est assez difficile à mettre en mots mais je voudrais partager un vécu ici, en toute humilité. J’imagine que nombre d’entre vous ont déjà vécu de tels moments.

Et ces moments, ils sont en train de s’installer, et je suis en train d’apprendre à les cultiver, pour qu’ils m’habitent en permanence. Qu’ils s’installent, qu’ils m’habitent, et qu’ils m’animent. Qu’ils m’enflamment! C’est un véritable changement de conscience. J’ai enfin déposé ma foi en un lieu sûr.

Les événements particuliers de la semaine ont précipité cette ouverture, les échanges avec les personnes concernées ont participé à ces prises de conscience. C’est un mélange de pardon, d’amour et de confiance absolue.  Et je sens cette flamme à l’intérieur que nul ne peut éteindre. C’est assez particulier. Et cette flamme qui m’habite et qui m’anime me réveille tous les matins en me donnant envie de me lever, de profiter de cette journée, de donner tout ce que j’ai à donner. Là où la peur et mes réactions basées sur la peur prévalaient, peu à peu elles cèdent enfin la place à l’amour.

Je me sens en pleine possession de mes moyens, j’ai beaucoup d’énergie,  je me sens super inspirée, super claire dans ma tête, dans mes idées, je me sens très au contact de mon ressenti, de ma guidance, si je puis dire. Je me sens guidée tout au long de la journée (moi qui en ai si souvent douté!!) et je me laisse guider avec la plus grande joie!! Je m’abondonne à cela et peux enfin lâcher prise, arrêter un peu de contrôler tout en permanence (dieu que c’est fatigant en plus !) comme si ce n’était plus moi qui était au commande, mais quelque chose de bien plus grand que moi, d’une bienveillance et d’un amour infinis à mon égard. Pour reprendre une image, je ressens, pleinement, dans mes cellules, que je suis le passager, assis à l’arrière de la voiture, et je me laisse conduire, en disant où je veux aller. Et tout se passe avec fluidité, magie, et beauté!

Ce qui ne veut pas dire que tout est rose, on est d’accord, j’ai toujours mes difficultés, notamment dans la relation avec ma fille, j’en reparlerai sans doute. Mais à l’intérieur, ça s’est posé,  ça s’est apaisé. Et la confiance est là, inébranlable. Et il y a des moments où ça chute, où je vois que ce n’est pas totalement installé en moi, et je réajuste, de suite. C’est un chemin à parcourir, un chemin sur lequel je m’engage pleinement avec bonheur, un chemin où la beauté des paysages n’a d’égale que la joie ressentie.

Après les fêtes, je m’étais retrouvée un peu nostalgique de l’an passé, où nous avions passé trois mois à barouder en Amérique du Sud, à nous gorger de fruits et de soleil sur les plages du Brésil et d’Uruguay, à nous laisser bercer par la douceur de vivre latine, à vivre un rêve, en somme, tous les trois en voyage. Cette nostalgie s’est vite envolée au regard de ce merveilleux voyage qu’il m’est offert de vivre actuellement. Ce voyage intérieur vaut tous les tours du monde à mes yeux, et surtout, comme toujours, il arrive au moment où j’en avais le plus besoin,  à n’en pas douter.

Magnifique. Merci la vie. Merci pour ce beau voyage!

 

 

35 réflexions au sujet de « J49 – Detox spirituelle »

  1. BRAVOooooooooooooooooo, Johanne….admirable….. et quelle détermination, vraiment, je te tire mon chapeau!!!!!!!!!
    Quant au fait que ce n’est plus toi qui « conduit » et que tu es assise à l’arrière …….moi, j’ai tenu à rester « devant » à côté de CELUI qui conduit !!!!!ahahahahahahah GROS bisous

    1. Merci Alice !! Devant, derrière, sur le toit, dans la remorque, c’était juste pour l’image, je trouve que c’est juste bon de se faire conduire!! Je t’embrasse et en profite aussi…. pour te faire une extra énorme bisou car toi aussi tu es en fête ce jour!! Pleins de bisous d’amour!! Johanne

  2. Bravo pour ce cheminement et merci de nous faire partager ces moments intenses.
    Que ce beau voyage continue encore et encore !
    Bisous

  3. Gratitude, Johanne, pour ce magnifique partage d’objectivité et de sincérité. Tu me donneras l’adresse de ton agence de voyage… ça me donnes vraiment envie d’y aller ! lol
    Très bonne continuation et à très vite… bises

    1. Coucou Yannick
      Eh eh.. tu sais où j’achète mes billets, tu as toutes les cartes en main ;-)
      Gros bisous à dans deux semaines Johanne

  4. Belle écriture, bien raconté et très plaisant à lire.
    Merci pour se partage de vie…très vivant! Du vécu de chez Cru!

    Anne

  5. Bravo Johanne, tu me donnes envie de faire la même chose.
    Pour moi c’est ressent , je suis cru depuis fin novembre 2013 avec jus et salade le soir.
    Seulement voilà bientôt 10 jours, je fais des extras et ne peux me passer d’un croissant trempé dans un café allongé. Tous les jours je me dis « arrête » et l’envie ne passe pas. Je ne désespère pas.
    Oui le chemin spirituel donne des ailes et une vie légère. Je te comprends parfaitement.
    Continue et bon voyage.
    PS : j’aime le détail de tes notes, il m’apprend beaucoup.
    brjtt

    1. Bonjour Brigitte, Merci pour ton message, les extras, je connais, j’en ai eu… surtout la deuxième année de cru.. des descentes à la boulangerie dans du café au lait avec trois sucres blancs.. le top du top!!! ce sont des paliers, des phases à passer, comme je le disais dans un article, à mon sens, le plus dur, sur ce chemin du cru, c’est de gérer tout l’émotionnel et le mental et le spirituel qui remontent derrière. Merci et bon voyage à toi aussi! Au plaisir de se rencontrer peut être un jour! Amicalement, Johanne

  6. Bonjour Johanne,
    Je suis tes aventures naturalistiques depuis quelques temps déjà, et non seulement je trouve ce que tu fais absolument formidable, mais en plus, je te remercie vraiment de nous partager ton expérience. Ca aide à se motiver à se lancer dans une telle démarche, d’autant qu’on sent bien les fruits que tu récoltes aujourd »hui, après 49 jours de jus! C’est beau!!
    Tu parles d’une personne que tu connais dans le Sud Ouest, pour l’hydro. Je suis moi même sur Toulouse. Pourrais tu m’en dire un peu plus? Merci d’avance, et encore bravo pour ce formidable parcours Johanne!!

    1. Bonjour Nadine,
      Merci pour ton message, ça me touche beaucoup. Ce qui m’importe, c’est de partager, par tant pour se raconter soi aux autres, au final on s’en fout de ça, mais pour pouvoir passer une part de cette flamme qui m’habite aux autres. Comme tu le dis, je pense que ça peut aider des gens à se motiver, et s’inspirer, et se lancer dans un changement, quelqu’il soit. La femme dont je parle est hydrothérapeute sur Anglet, ancienne infirmière, elle pratique depuis plus de 20 ans l’hydro. C’est marrant, j’ai eu entre mes mains son numéro en 2005, quand je voulais tenter cette expérience à l’époque.. et voilà quelques années plus tard, j’étais allongée sur sa table. Belle expérience! Si tu veux ses coordonnées je peux te les envoyer. Amitiés, Johanne

      1. Anglet, ca fait un peu loin pour moi (depuis Tlse).
        Merci quand même et bonne continuation Johanne.
        Continue à nous faire profiter et nous donner des ailes pour suivre ton chemin du moment!
        Au plaisir de se croiser, un jour, peut être…

  7. C’est toujours un plaisir de te lire Johanne! Merci pour ce superbe partage je le reçoit direct et je vibre avec toi. Quel beau cheminement!! Ça me fait grand sourire :) À bientôt xxx

  8. magnifique Johanne de lire un tel témoignage où on sent tant de profondeur , merci pour ce partage intense , vraiment merci
    tes lignes sont belles à lire, lire ce partage d’expérience , je me lance moi aussi dans une cure de 92 jours et lire ton expérience aujourd’hui est un vrai cadeau de la vie je trouve. Je découvre aujourd’hui ton site et celui de ton compagnon, vraiment bravo à vous deux pour ce que vous faites et toute la beauté et bonté dont vous rayonnez

    1. Merci, ça me va droit au coeur, magnifique cure de jus à toi , nul doute qu’elle saura t’amener de belles surprises et de merveilleux moments également! Amicalement, Johanne

  9. Eh ben mon colon ! Quelle unanimité dans ce florilège d’éloges ! Si je ne te connaissais pas en vrai , je penserais que tu
    exagères , mais le plus fort c’est que dans ta modestie naturelle , tu ne te rends même pas vraiment compte de l’impact réel de ta riche personnalité , persévérante , solide et solaire sur autrui ! C’en est même injuste tant de dons innés et acquis chez la même personne !

    1. J’espère qu’il se porte bien, ton colon!!! ne penses tu pas qu’on les a tous, ces dons et talents, et que parfois on tarde à les exprimer?… et encore, tu ne m’a pas serré dans tes bras depuis un moment :-) bisous mon roch

    1. Merci Anne Sophie, merci, tu sais, si j’y arrive, n’importe qui peut le faire, vraiment. J’étais prête , et motivée, je crois que ça se résume à cela. Je t’embrasse fort, Johanne PS et il me tarde GRAVE de remanger, à vrai dire!!! Re-Bisous

  10. Bonjour Johanne, bravo, bravissimo que d’espoir et de joie véhiculés dans ce témoignage. Mon pied à terre l’été est dans le sud-ouest. Pourrais-tu me communiquer les coordonnées de ton thérapeute irrigation colonique s’il te plaît ? J’en ai trouvé un à Tarnos mais n’ai pas d’autre écho que celui d’une simple recherche sur internet. Merci d’avance et bonne route à toi.

    1. Bonjour Claire, oui je t’envoie son adresse par mail. Merci pour ton commentaire. Peut être au plaisir de se rencontrer cet été? Johanne

  11. coucou Johanne!

    Merci pour cette belle aventure de TaTerra Incognita!!!…..
    Tu as litterallement changé de vibration sur la photo c’est phenoménal!!!
    Et ta puce doit etre heureuse d’avoir cette « nouvelle » maman !!!

    l’an 2 du cru est pas simple pour moi; j’ai eu des inflammations ou plus rien ne passait que des bananes et des jus et des fatigues abyssales!Le printemps revient et me donne son pleins d’energie de floraison et je me laisse voguer tout doux…

    et ce fut un bonheur de te lire dans ces moments là!

    a bientot
    LIVIA

    1. Salut Livia, merci pour ton message. C’est effectivement cela : une terra incognita et on la découvre en la cheminant. Fabuleuse aventure s’il en est une, pas besoin d’aller parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir un nouveau monde et un nouveau soi. Un juicer suffit!! LOL bon vivement le prochain voyage sous les tropiques quand même!! Je vois que cela n’a pas été tout rose ces derniers temps, félicitations d’avoir gardé les yeux braqués sur la lumière, et je te souhaite un doux printemps! A bientôt j’espère! Bises à toi et à ton homme – Johanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>