3h du mat’ et je ne dors pas…

Pinterest

imagesIl y a des nuits comme celle-ci où je me réveille très tôt et je n’arrive plus à dormir. Ca m’arrive régulièrement.

Il est 3 heures du matin, j’ai dormi 5 heures déjà, du bon sommeil réparateur. Je suis réveillée au lit depuis presque 20 minutes, comme en plein jour, à me tourner et me retourner, des idées qui fourmillent, l’inspiration qui fuse, connectée à fond avec la partie créative de mon être… Je sais que vous aussi vous vivez ces moments-là.

Je me rêve un dictaphone silencieux pour noter tout ce à quoi je pense sans réveiller la petite famille qui dort. Le genre d’idées géniales qui, si elles ne sont pas couchées rapidement sur le papier, risquent de s’envoler au petit matin.

Par le passé, je me contraignais à rester au lit, me forçant à trouver le sommeil. Souvent sans succès, voire même avec un soupçon de frustration quand arrive le petit matin, toute vaseuse que je suis et énervée d’avoir perdu non seulement ma nuit à ne pas dormir mais en plus toutes mes idées !! Maintenant, je suis plutôt en mode « Allez, je me lève ». J’ai juste envie de commencer la journée car il y a tellement de choses que j’aime faire qui m’attendent. J’ai envie de me lever, de m’assoir à mon bureau et de me mettre au service, à l’oeuvre.

Bien souvent, ce qui m’empêche de me lever, c’est, disons, « la norme », le « il faut, il ne faut pas » qui nous pourrit la vie bien des fois. « Mais non, Johanne, c’est pas à 3h du mat’ qu’on se lève » – « Mais Johanne, la nuit, c’est fait pour dormir » – « Mais Johanneeeeeeuuuh, si tu dors pas là, tu vas être crevée toute la journée » . BLA BLA BLA… Là, c’est ma tête qui parle, ce n’est pas du tout mon corps, ni mon coeur. C’est ma tête qui voudrait que je reste au lit, soi disant je vais être fatiguée, soi disant c’est pas une heure pour se lever… « Mais tu vas te taire, oui !!! Tu ne vois pas que tout mon être va à l’encontre de ce que tu penses? » Tous ces arguments sont pures généralités, suppositions, anticipations, programmations. Et aucun ne colle avec mon véritable état d’être dans l’instant, avec comment je me sens et ce dont j’ai envie vraiment : j’ai les yeux grands ouverts comme s’il était 10H, les sens en éveil, le mental inspiré. J’ai juste envie de me lever et de commencer la journée, quitte à refaire une heure de sieste avant le lever du soleil, si vraiment. So what?

ACTION

Et vous savez quoi? Je trouve de plus en plus facile de reste fidèle à mes envies et à mes ressentis depuis que j’ai changé mon alimentation. Comme si cela m’était plus aisé d’être à l’écoute de mon corps, de comment je me sens, à tous les niveaux. Notre être nous parle sans cesse, sans relâche, parfois d’une manière très imperceptible, parfois très haut et fort. Il utilise bien des voies pour nous atteindre. ECOUTONS-NOUS? Faisons nous place à des moments de silence si nécessaire en nous afin d’écouter, d’entendre?

Notre être nous parle sans relâche. Quand nous sommes fatigués, ou quand nous avons assez dormi, quand nous avons faim, soif, quand nous avons besoin d’être pris dans les bras, quand nous avons besoin de pleurer, ou de rire, quand nous avons besoin d’aller nous défouler, faire un peu de sport, ou quand nous avons besoin de nous recueillir… Ecoutons-nous? Cette voie nous guide jour après jour vers la joie, la paix et la félicité, tout naturellement, dans l’harmonie et l’amour.

Je nous vois parfois comme des machines dans lesquelles ont été rentrés un paquet de programmes qui ne sommes pas qui nous sommes, qui ne nous appartiennent pas et qui ne nous définissent pas. Mais nous nous y sommes identifiés bien trop souvent. La déprogrammation prend du temps et elle est parfois inconfortable, douloureuse. Mais petit à petit, elle mène vers la liberté vraie. Certaines personnes font un reset radical, d’autres y vont plus lentement. Dans ma vision, c’est le chemin de l’éveil, et il est temps de se réveiller! (même s’il est 3h du mat!) Cette leçon nous est transmise par bien des personnes différentes, de biais différents, de manières différentes, avec des mots différents et des techniques différentes mais l’essence reste identique. Retrouver notre plein potentiel. Etre qui nous sommes vraiment.

Je crois qu’il est important que chacun de nous s’engage pour soi-même à regarder d’un peu plus près à tous ces programmes que nous acceptons comme pré-établis et déterminants, mais qui nous empêchent de briller notre vraie lumière. Prenons rendez-vous avec nous mêmes. Nous passons notre temps à être à l’écoute des autres, de nos conjoint(e)s, de nos enfants, de nos parents, de nos amis. Et nous nous rencontrons, et nous relationnons. Moi j’ai besoin et envie de prendre aussi du temps pour être à l’écoute de moi-même, pas de ma partie égotique, gonflée d’une égoïsterie mal placée. Non. De mon être véritable. Et ce que je constate, c’est que cela se fait naturellement depuis que j’ai changé la manière dont je m’alimente.

Je crois que c’est aussi pour cela que j’apprécie mes moments seules, la nuit. Dans le silence, l’obscurité et le calme… je peux enfin pleinement écouter tout ce qui vient à moi, tout ce que la vie vient à m’offrir.

Et là, je suis plutôt en mode…  HAPPY

Une réflexion au sujet de « 3h du mat’ et je ne dors pas… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>