Je passe au cru – 9 mois dans la vie d’une crudivore

Pinterest

 

Depuis Mai 2012, je suis donc crudivore. Je consomme un maximum d’aliments crus.

Il va de soi que cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, comme je l’explique dans l’article sur mon parcours. Pendant plusieurs mois j’ai fait des allers et retours cru cuit. Des amis qui viennent manger à la maison, une sortie, une invitation à dîner… ils étaient nombreux les prétextes à prendre un morceau de pain avec la salade, un bol de soupe, quelques chips à un apéro avec une bière (non, la bière n’est pas crue!!), une glace à la plage (non, la glace n’est pas crue non plus!), une soirée pizza en famille ou encore goûter à la bonne omelette aux cèpes de maman…

J’arrivais à garder ma ligne de conduite mais je m’autorisais régulièrement (je dirais 4 fois par semaine) un repas « ordinaire ». Je ne sentais pas alors les effets de ces écarts comme je les sens aujourd’hui.

Mon alimentation consistait en des fruits secs au petit-déjeuner (mélange de noisettes, amandes, noix et raisins secs) avec un bon litre de maté, 1 fruit dans la matinée, le midi une salade composée avec du pain essénien (pain « soi-disant » cru), 1 fruit ou 2 dans l’après-midi et à nouveau une salade le soir.Quand j’avais envie d’un dessert, je me faisais un banane écrasée-purée d’amande-cannelle… Miam Miam… Et quand j’avais le temps, lors de mon jour de repos, je me faisais de bons jus frais.

Ce type d’alimentation est facile à tenir même au resto, même si ça me fait de la peine de payer 12 euros pour une salade!!!! Je travaillais beaucoup donc j’étais très occupée, par là je veux dire que je n’étais pas oisive à passer 15 fois devant le frigo par jours avec 15 fois des tentations à surmonter. J’avais la tête dans le guidon et tellement crevée par mon boulot quer parfois le soir je n’avais même pas faim pour ma salade! Moi qui aime cuisiner, ce peu de temps libre m’a aussi permis de ne pas tomber dans la crusine, car avec le recul je vois bien que souvent le crusine est très riche en gras et en excitants. Certes c’est cru mais au quotidien je ne me sens pas de manger de la sorte. A mon sens ça calque la cuisine, en version cru. On adapte une recette de pizza au cru. J’imagine que c’est bon, je n’ai jamais goûté, et pour mon retour en France, j’envisage de me mettre à concocter quelques recettes pour continuer à recevoir du monde à la maison et comme ça, tout le monde y gagne. Je découvre des nouvelles recettes, et les gens découvrent de nouvelles saveurs. J’aime quand une expérience est enrichissante des deux côtés.

Au début les tentations sont inévitables et les écarts réguliers. Il y a tellement de produits addictifs dans la nourriture, et le cuit et les assaisonnements donnent une telle saveur aux aliments qu’il est difficile de ne pas saliver. C’est conçu pour nous faire saliver. A force d’exhausteurs de goût et autres additifs alimentaires, plus les addictions émotionnelles et l’inconscient collectif… Le cuit par essence est addictif et stimulant. Ici je parle par exemple des addictions liées au blé.

Début novembre, j’ai débuté ma formation en hygiénisme, et j’ai acquis des connaissances qui assoient et nourrissent mes convictions.  Et du coup, un nouveau palier a été franchi. J’ai considérablement augmenté la portion de fruits au quotidien, je ne mange que ça de la journée, en 2 ou 3 prises, de jus (sauf là en voyage), aussi je ne prends plus de petit-déjeuner, le matin je ne fais que boire de l’eau et/ou du jus frais pour continuer à soutenir l’action de detox de mon corps. J’ai aussi arrêté tous les excitants (maté, sel, etc..). Sauf un : la sauce soja! J’en mets toujours un peu dans ma salade le soir pour accompagner le jus de citron.

Les effets de ce choix sont autant physiques, émotionnels, mentaux et spirituels! Je suis impressionnée de voir à quel point un changement de régime alimentaire peut être aussi révolutionnant! Cela m’offre une ouverture nouvelle sur la vie que je ne soupçonnais pas, une connaissance de Moi, des lois du vivant, de mon être véritable, qui je suis vraiment, et partant de là, c’est une toute autre façon d’être qui s’engage pour moi, et qui dit être dit faire, dit dire, dit penser, dit avoir. C’est la REVOLUTION!!!!  Tout ce processus m’amène plus de confiance en moi, en la Vie. Je me sens bien plantée et en équilibre, dans la joie vraie, pas celle liée à l’assiette que je viens de manger et qui comble un manque, en capacité d’avancer avec aisance et de faire face aux changements sans tomber dans les montagnes russes émotionnelles! Je me sens dans le respect de ce qui est. J’aime prendre soin de mon corps, de mon véhicule. Et j’aime voir que la guérison du corps amène une guérison spirituelle et du coeur. Je prépare un article sur ce sujet de la guérison et de l’être véritable.

Et en plus, j’ai perdu une bonne dizaine de kilos! Cerise sur le gâteau! Je reviens à mon poids de forme naturel sans me prendre la tête.

Naturalistic tout ça, non????

Si vous souhaitez partager votre expérience, je vous encourage à le faire. Si vous avez besoin d’aide, de remonte-moral ou d’aide-motiv, si vous voulez vous lancer dans l’expérience, je vous invite à me contacter. Je le ferai avec grande joie!!

Avec tout mon amour, Johanne.

 

7 réflexions au sujet de « Je passe au cru – 9 mois dans la vie d’une crudivore »

  1. Bonjour Johanne,
    Je flane sur ton site. Je l’apprécie beaucoup…
    Simple, beau, sympathique, profond, bien écrit…A ton image.
    Bises

  2. Bonjour,
    Je suis arrivée sur votre blog suite à un lien posté par Thierry sur son site de « vivre cru »,
    et je vous remercie pr ce témoignage, qui ressemble un peu au mien finalement (cela fait 6 mois environ que j’ai changé mes habitudes alimentaire, mais ne suis pas encore complètement passé au cru…) et je ne peux que constater ce bien-être qui se développe suite à cela et du fait de laisser son corps enfin souffler un peu, de le laisser revivre par lui-même, et se détoxiner…
    Amicalement

    1. Bonjour,
      Merci pour ton commentaire. Nous cheminons tous à notre manière et partageons en même temps bien des similitudes sur le chemin. La vie est richesse et abondance. a partager sans modération!
      Belle journée à toi, Johanne

  3. Bonjour , cela fait un mois que je suis passée au cru , un peu perdue , je ne perd pas de poids , mon alimentation est-elle bien équilibrée ? je me sens bien même très bien plus de douleurs dans les membres , des idées claires , une joie de vivre mais comme dit pas de perte de poids . Pourrais tu m’éclairer ? Merci

Répondre à didner isabelle Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>